mercredi 24 janvier 2018

Tout plaquer.









Sur une brillante suggestion de Juliette, j'ai décalqué quelques plaques d'égout lors de mon séjour au Japon de septembre dernier. Il faut des grandes feuilles, des pastels plutôt gras et un sol sec. Eviter les axes routiers est un plus indéniable.
Les deux premières empreintes sont celles d'une plaque de Manabeshima (vous pouvez d'ailleurs lire dessus "Kasaoka", la commune à laquelle est rattachée l'île), les deux suivantes ont été relevées à Otsu (elles représentent des motifs populaires d'Otsu-e) et la dernière vient également de Manabe. En bonus, je vous poste une photo de moi en pleine action, uniquement parce qu'on a l'impression que j'ai un bras très musclé.

lundi 8 janvier 2018

C'est la nouvelle année




Plutôt deux fois qu'une puisque je vous propose deux versions d'une même idée que je n'ai su résumer en une seule image, trop fier que j'étais d'avoir découvert que peindre et dessiner sur du bois à graver ça marchait bien et aussi parce que plus on insiste plus ça marche, sauf pour les filles hein, je vous souhaite une bonne année 2018 dont on saura le 31 décembre prochain s'il aurait fallu ou non qu'elle dure deux fois plus longtemps.