lundi 10 août 2015

Shin Yokai 5





Je le sais car je suis très proche de mes lecteurs, la plupart d'entre vous va régulièrement aux toilettes.
Et ce n'est pas trahir un grand secret que de reconnaître qu'il s'agit moins pour vous d'un confort intestinal que d'une retraite spirituelle.
Certains y mangent un cannelé, d'autres se concentrent à leur affaire et quelques uns aiment y relire le dernier Chavouet, en essayant de comprendre qui a fait quoi à Shioguni, Presque tous ont été confronté au Yokai de la dernière feuille ou à son cousin, le Yokai du dernier rouleau.
Quasiment disparu du Japon, suite à un vaste programme de robotisation des sanitaires, il est plus fréquent en France où on le confond parfois avec le Yokai qui dort au fond du trou de la cuvette.
Rien à voir, celui-ci préfère la glaciale faïence de la chasse d'eau, derrière laquelle il apprécie de digérer son papier.
On s'accorde toutefois à le classer dans la grande famille des Yokais des toilettes, dans laquelle on comprend le fameux Yokai angora dont on retrouve les poils frisés un peu partout, le Yokai du mauvais verrou qui empêche la porte de se fermer, ou encore le Yokai Pollock qui aime exprimer ses talents plasticiens par des traces plus ou moins inspirées et débordantes.

dimanche 12 juillet 2015

Surface en double


Conséquence d'une productivité aussi inhabituelle qu'inquiétante, je vous propose aujourd'hui non pas un dessin mais une cinquantaine dont quarante huit se sont malheureusement cassés par terre. 50-48, il nous reste donc deux croquis qui d'ailleurs sont en fait une variation d'une même idée.
Vous êtes plutôt hélico ou bateau? Air ou mer?

mercredi 1 juillet 2015

A l'encre de poulpe


Voilà, c'est l'été, la saison des vacances, du voyage, des plages et des coquillages disposés par terre, des chaises longues et de leur sirop de fraise, des taches de cerises sur le mollet parce qu'après avoir abusé du rosé, vous êtes tombé sur la tarte, mais c'est pas grave vous irez vous nettoyer dans le lagon de Mureorahipa, c'est l'été.
Et donc moi, homo festivus parmi tant d'autres, je m'envole pour l'atoll de Suisse, où je participerai au premier festival de BD de Delémont, ces vendredi, samedi et dimanche-là. Si vous êtes un chocolat, vous avez probablement de la famille dans le coin et ce serait donc une raison supplémentaire pour venir me voir. Et si ça ne suffit toujours pas, sachez qu'il y aura une exposition de pas mal de mes dessins.
Pour des informations plus précises, mieux vaut ne pas trop s'attarder sur ce dessin, mais plutôt sur ce site:

http://www.delemontbd.ch/

jeudi 18 juin 2015

Venez voir Vannes


Oui venez voir Vannes ce samedi et ce dimanche car j'y serai dans le cadre du festival du livre du nom de cette ville, qui m'a invité en croyant un peu naïvement réaliser ainsi une très longue phrase avec peu de ponctuation et encore moins d'importance alors qu'en fait je vais bientôt la terminer puisque je vous ai tout dit et qu'ensuite vous risquez de perdre le fil.

mercredi 3 juin 2015

Cap Capri

Pour rester dans l'esprit breton, je vous propose, une fois n'est pas coutume, de ne pas vous parler de moi, mais de personnes qui m'aiment bien puisqu'ils ont la résignation et la douleur polie, qui caractérisent les gens de misère, de devoir m'accueillir chez eux plusieurs fois l'année.
Ces gens-là Monsieur, sont en train de reprendre une petite chèvrerie située dans les derniers kilomètres de civilisation, puisqu'après c'est l'Amérique ( désolé pour les habitants de l'île de Sein ), au cap Sizun ( la pointe du Raz, pour les non-bretonisant ). Evidemment, vous me voyez venir, je vous parle de ça pour vous réclamer de l'argent, car ils en ont besoin, cette partie-là de la Bretagne n'étant constituée que d'alcool et de vol de bétail.
Il y a donc deux moyens pour aider mes amis: la menace ou une modeste contribution volontaire et frivole par l'intermédiaire d'un site de financement participatif.
Je vous conseille la deuxième solution, même si je n'ai pas les moyens de vous menacer car je ne sais pas où vous habitez. Pour souscrire donc, voici le lien approprié:

http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/une-fromagerie-pour-la-chevrerie-de-plogoff

Kerboëuche' ch!


mercredi 20 mai 2015

Duguesclin Shima



Saint-Malo assiégée par les félons d'Albion, de Friedrich Straussenbelm, collection bafaroise, musée du romantischme, 1879.

" Les jours sont longs et les nuits brèves. Dans ce compte à rebours angoissant, les sapeurs ennemis enlèvent à chaque assaut quelques mètres qui bientôt tomberont les murs d'enceintes. A la question qui tourmente désormais la cité de savoir si les barbares anglais passeront par dessus ou à travers les fortifications, s'est ajoutée une épidémie de fièvre slovène qui s'est emparée de tout ce qui restait de raison et de retenue dans la ville. Hier les serfs et quelques mainmortables de la rue du gras bouillon ont empalé le sénéchal et rempli ses boyaux avec du Champomy qu'ils se sont lancés mutuellement au visage. Ce matin quelques marmots des faubourgs ont mangé l'ensemble des tuiles du prieuré pendant que leurs parents distillaient les derniers lépreux en un alcool qui permet à la plèbe de tenir encore le coup. Mais bientôt la patience et l'imagination se tariront autant que les pierres qui portent les murailles, aussi vous feriez œuvre de cœur, cher très artiste, de venir enjouer la cité par vos petits dessins marrants tout manga, lors de notre modeste festival Etonnants Voyageurs qui se déroulera ses samedy, dymanche et lundy, 23,24 et 25 du mois de mai."
Agobard de Solidor, bourgmestre de Saint-Malo.

Voici donc la missive que je reçusse des feudataires malouins et à laquelle je répondrasse si je retrouve la bonne concordance des temps.

lundi 11 mai 2015

Café

Je n'ai pas grand chose à raconter, alors dans ce cas laissons place à la musique:
https://www.youtube.com/watch?v=l0KkkBbkbBg
Bonne journée!